Filed under Evènements

Yinco ferme boutique le 29/04

Le printemps arrive avec son lot de nouvelles résolutions, le besoin de faire table rase et de repartir sur de bonnes bases.

Le 07 Août 2019, Yinco aurait du souffler sa dizième bougie. Il n’en sera rien. L’aventure Yinco se terminera définitivement le 29 Avril 2019.

Au cours des 4 dernières années, j’avais déjà fait des pauses de quelques mois pour réfléchir à l’avenir de Yinco en raison de mes problèmes de santé, mais je n’avais pas la force, ni l’envie d’arrêter. Cette année, j’ai pris la décision ferme d’arrêter mon activité de créatrice et de mercière et ce pour plusieurs raisons :

Premièrement depuis la fermeture de la plateforme de vente A Little Market en 2017, mes ventes ne me permettent plus de payer ni mon loyer, ni mes factures, alors qu’il s’agit de ma seule source de revenus. Lors de mes ventes, j’ai eu affaire à des personnes adorables, vécu des moments forts et parfois tendres avec des personnes extraordinaires, que ce soit des connaissances, clients fidèles ou de parfaits inconnus, mais j’ai également eu à gérer des situations difficiles avec des personnes malhonnêtes et parfois très agressives. Cela fait évidement partie du métier, mais aujourd’hui, je ne veux plus avoir à supporter cela, car c’est trop de temps, de force mentale et d’argent perdus pour une activité qui ne me fait plus vivre décemment.

Deuxièmement : mes problèmes de santé ne me permettent plus de créer et de travailler comme je le souhaiterai depuis 3 ans. Le rythme de travail a été fortement ralentit et il y a des choses que je ne peux plus faire que ce soit à propos de la couture, ou concernant les déplacements à des salons et marchés créateurs, que j’ai du arrêter en 2013, alors qu’ils représentaient ma plus grande source de revenus et m’apportaient la grande joie de pouvoir rencontrer ou revoir des créatrices, followers et clients et de créer des liens durables.

Troisièmement, malgré un gros travail de communication sur les réseaux sociaux depuis 2018, il n’y a que peu de réactions (en moyenne 3 ou 4 réactions sur 557 followers) et peu ou pas de ventes en rapport. Même si je sais que les algorithmes de Facebook et Instagram y sont pour quelque chose, j’ai l’impression que mes créations n’intéressent plus grand monde. Ce qui a évidement entraîné une réflexion sur la pertinence de mon travail et mon univers créatif. Si vous ne réagissez pas à une publication sur les réseaux sociaux, vous finissez par ne plus voir aucune de mes publications et ma page pro tombe dans l’oubli, et donc mon travail aussi. Perdre l’intérêt de ses followers et clients, c’est mourir à petit feu.

Ensuite, être créatrice indépendante, c’est aussi être entrepreneuse et travailler seule la majeure partie du temps. Cela fait 9 ans et demi que mon activité m’a de plus en plus isolée du monde, que ce soit des amis, de ma famille et de mon couple, du monde du travail et de la société en général. Il est temps pour moi de me réintégrer si je ne veux pas perdre pied. J’ai du faire des sacrifices au nom de mon activité. Aujourd’hui, je veux avoir à nouveau du temps pour moi et mon entourage.

Et pour finir, l’année 20018/2019 m’a offert des opportunités pour redécouvrir des activités que j’avais du abandonner avec Yinco et j’aspire aujourd’hui à profiter pleinement de mes passions.

Je n’arrête pas la création, je serai d’ailleurs bien incapable de vivre sans. Je vais simplement créer pour moi-même, mon entourage, sans pression aucune, juste pour le plaisir. J’ai également envie varier les médiums : j’aimerai continuer la broderie sashiko, mais également m’essayer au nuido, au tissage aux cartes, travailler le cuir, expérimenter la teinture naturelle, refaire du dessin, de la linogravure, travailler le papier washi, explorer le monde du thé. Je pense peut-être créer un blog d’ici plusieurs mois, afin de me remettre à l’écriture et partager mes expériences et passions avec celles et ceux qui le souhaitent.

 

Mais avant tout cela, je vais prendre un repos bien mérité avec un séjour à l’étranger, seule, pour faire le vide, me recentrer, réfléchir à mon avenir et à mes aspirations. Je vous laisse deviner la destination à l’aide de la photo ci-dessous 😉
Et qui sait, peut-être qu’un jour je rependrai mon activité de créatrice, mais cela sera sûrement très différent, avec cette fois-ci une image plus forte et une ligne de produits bien définie.

Merci à celles et ceux qui ont prit la peine de lire jusqu’au bout 🙂
Un grand merci à celles et ceux qui me suivent régulièrement, aux personnes que j’ai pu rencontrer sur le net ou lors de salons et en dehors.
Un « infiniment grand merci » à celles et ceux qui ont cru en moi à mes débuts et qui ont continué de m’apporter leur soutien durant ces 9 années.
Et enfin une gratitude éternelle à mon viking qui a partagé mes joies, mes moments de douleurs et d’incertitudes et qui a beaucoup enduré à cause de mon activité.

Mes boutiques en ligne sont en liquidation jusqu’au 26/04 inclus, vous y trouverez mes créations au prix de la matière première, pour la majeure partie.

Shop  sur Etsy

-30%  à -70% sur toute la boutique

Shop sur Un Grand Marché

-40% sur toute la boutique avec le code END40

 

Mercerie créative Etsy

-30% à partir de 6€ d’achats

Mercerie Créative sur Un Grand Marché

-30% sur toute la boutique à partir de 5€ d’achats avec le code END30

 

Tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Le 3 Mars, c’est Hina Matsuri!

Ce dimanche 3 mars a lieu le Hina Matsuri au Japon!

Le Hina Matsuri ou fête des poupées, relève d’une coutume de l’époque Heian (794-1192). On pensait alors que les poupées étaient capables d’absorber le malheur des hommes. À cette époque, les courtisans offraient à la famille impériale, en particulier aux princesses, des poupées qui avaient pour objectif de protéger les filles de la maison contre les mauvais esprits pouvant nuire à leur futur mariage. Les malheurs et infortunes se transféraient dans les poupées qui étaient ensuite livrées au courant de la rivière pour éloigner le mal.

On pensait à cette époque que les dates ayant un chiffre impair identique pour le mois et le jour – 1er janvier, 3 mars, 5 mai, 7 juillet, 9 septembre – étaient des jours fastes et ces dates étaient marquées par des évènements et des mets conçus spécialement pour l’occasion. Le 3 Mars correspondait alors à la pleine fleuraison des fleurs de pêcher, symbole de printemps avec la fleuraison des cerisiers.

 

 

Crédit photo: David Wiley

 

Origines :

A l’origine, le Hina matsuri vient d’une fête chinoise qui ne célébrait pas les petites filles mais les fleurs de pêchers, le Momo no sekku (en japonais) auxquelles on prête le pouvoir de chasser les mauvais esprits. En effet, selon le calendrier lunaire, le 3 mars coïncidait avec la pleine floraison de ces arbres à l’époque. Le Momo no Sekku s’est peu à peu transformé en Hina Matsuri en association avec un rite de purification performé ce jour là, utilisant des feuilles de papier en forme de personnes (hinagata) et de la tradition des poupées pour enfant. Cette transition de fête des pêchers vers la fête des petites filles reste encore bien mystérieuse et il est difficile de trouver des traces qui l’expliquerait.

Le Hina Matsuri est devenu par la suite une fête dont le but était de souhaiter le bonheur des filles car, dans la culture antique, le « hina asobi » ou jeu de poupées était, comme on peut s’en douter, un divertissement principalement féminin.

Un autel de poupées est dressé à cette occasion et décoré de fleurs de pêchers. C’est ainsi que cette fête est devenue l’un des évènements symboles du printemps.

Aujourd’hui, cette fête est devenue celle des petites filles, faisant écho à la fête des garçons ou Kodomo no Hi ayant lieu le 05 Mai et le Shichi Go San (fête de tous les enfants de 3, 5 et 7 ans) ayant lieu le 15 Novembre.

 

Fleur de pêcher

 

 

Déroulement :

Le Hina Matsuri est vécut comme un second anniversaire; la  petite fille se pare de son plus beau kimono ( le plus souvent rose ou avec un motif de pêches ou fleurs de pêcher pour rappeler le momo no sekku) et reçoit amis et famille autour de pâtisseries.

La fête en elle-même consiste à décorer la maison avec des poupées et des fleurs de pêcher, rassembler les enfants et déguster des plats traditionnels, comme les hina arare aux 5 couleurs (mélange de riz cuit séché et de haricots sucrés), le chirashi zushi (plat de riz bariolé garni de divers sortes de poissons crus et de légumes), les feuilles de colza en branches assaisonnées à la sauce de soja, le bouillon aux palourdes, ou les hishi mochi (gâteaux de riz en forme de losange aux couleurs rose, blanc et vert, rappelant la pêche). Pour aider à faire passer les mochis compacts, un verre de saké sucré, le shirozake, est proposé aux invités.

Le moment le plus attendu est lorsque la famille offre une nouvelle poupée à la petite fille. Celle-ci pourra venir s’ajouter à l’autel des poupées dressé spécialement pour la journée, avec le reste de la collection familiale. 

Les poupées sont souvent achetées à la naissance d’une fille. Cependant, dans certaines familles, elles sont transmises de génération en génération ou emportées par la fille au moment de son mariage. Trésor familial, le Hina Kazari (ou autel des poupées) est l’une de décoration les plus belles et les plus luxueuxes de la culture japonaise.

 

Hishi Mochi

 

L’autel des poupées :

On dispose les poupées sur un autel prévu à cette occasion, celui-ci est décoré de fleurs de pêchers.

La coutume veut qu’on place l’autel des poupées en décoration quelques jours avant la fête, puis qu’on le range juste avant minuit pour souhaiter aux filles célibataires de la maisonnée un mariage sans encombre. Sinon cela serait signe de malchance pour les filles de la famille, qui risqueraient de finir leur vie célibataire.

Les poupées représentent généralement l’empereur, l’impératrice, leurs servants et les musiciens traditionnels de la cour de la période Heian (794-1185).

Il existe un ordre très précis de disposition des poupées, qui peut changer selon les régions.
Bien évidement, les deux figures centrales sont celles du couple impérial, placées au sommet de la hiérarchie, « Dairisama » et « Ohinasama ». Elles sont généralement accompagnées de trois servantes (sannin kanjo) et de cinq musiciens (gonin bayashi). En fonction des moyens, la collection, composée généralement de quinze poupées, sera plus ou moins complète. On place les poupées sur les marches (hinadan) de l’autel, recouvert d’un tapis de feutre rouge, l’ensemble étant appelé « hina kazari ».

Hina Kazari

Tagged , , , , , , , , , , , , , , , ,

Bientôt, un nouveau site web

Vous aurez remarqué que je ne suis plus vraiment active ici et pour cause, je suis en train de réfléchir à un nouveau design pour le site et une présentation complètement différente de mon travail.

En attendant la nouvelle version du site, vous pouvez me suivre sur

Instagram: @yincocreation

Facebook: @YincoCreation

et Twitter: @YincoCreation

 

Retrouvez mes créations sur Etsy
et Un Grand Marché (pour les francophones)

à très bientôt!

Tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Les soldes d’hiver 2016, c’est partit!

Les Soldes d’hiver ont déjà démarré, c’est le moment d’acheter des créations fait-main et uniques avec jusqu’à 60% de réduction!
Pour en profiter, c’est par ici

soldes2
J’en profite pour rappeler qu’un créateur indépendant ne touche en moyenne que 35% du prix total de la création qu’il vend. Le reste étant partagé entre les charges, les impôts, la taxe foncière des entreprises, la matière première, la commission sur les ventes du site ou plateforme de vente et la commission sur le vente de la plateforme de paiement (pour les paiement par CB ou paypal).

 

Dans le prochain article, je vous expliquerai pourquoi j’ai autant tiré les prix vers le bas cette année.

En attendant, faites-vous plaisir et achetez du fait-main!

obi

Tagged , , , , , , , , , , , , , , , , ,

-30% de réduction sur toute ma boutique en ligne jusqu’au 27 octobre

Avant la fermeture temporaire de mon e-shop (du 28 octobre au 10 novembre 2015 pour cause de déménagement) je vous propose de profiter de -30% sur toute la boutique en ligne avec le code OCTOBER15

Dépêchez-vous, la durée de cette offre est limitée jusqu’au 27 octobre 2015!

Pour en profiter, c’est par ici

Tagged , , , , , , , ,

Yïnco participe à l’ASIA DAY le 18 février à CAEN

Retrouvez Yïnco mardi 18 février à la Maison de l’étudiant de Caen de 11h à 17h pour l’ASIA DAY en partenariat avec le LUX, La Volière, le ciné club LVEe l’asso UCECF, Tamikitchen…etc
Pour des expo photo (UCECF), de la mode (Yïnco), du karaoké (ERASMUS in Caen), de la calligraphie, du cosplay, expo-vente de BD (La Cour des Miracles) et DVD (LUX), initiation et dégustation de cuisine japonaise (Tamikitchen, PAF 2€)…
Puis de 18h à20h à l’amphi DAURE, animation jeux vidéos (SSF4) par Bas Gros Poing et dégustation de bo-bun ( Sa Sé Su, PAF 3€).
20h30 projection d’Albator Pirate de l’espace en VOST( place 3€ étudiant/4€ normal)

Tout le programme en détail ici:
http://www.cinemalux.org/spip/Asia-Day?date=2014-02

Entrée libre

 

 

Maison de l’étudiant

Avenue de Lausanne, BP 5153,
14070 CAEN Cedex 5
Tel : 02 31 56 60 93
Fax : 02 31 56 60 82

AsiaDay

 

 

 

Tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

De retour de Japan Expo 2013

Que d’aventures! Un séjour à Paris mouvementé, un salon éreintant avec de belles rencontres et de belles retrouvailles, notamment avec Malice de  The Bat in The Hat,  Morgane de L’antre du Lord et Alice Amethyst d’ Alice Symposium.

 

Petit compte rendu en images du stand et de ce que j’ai pu voir (très succinctement) du salon. Les allées étant bondées en permanence, ce fut un véritable parcours du combattant pour aller d’un hall à un autre.

 

Le stand AL16, que je partageais avec Marine de Ma Tasse de Thé.

IMG_8469

 

Un mur de ceintures Obi hautes en couleur.

IMG_8475

 

 

Petit aperçu de la table

IMG_8473

 

 

Les fameux coussins Doctor who dont j’avais parl »é sue ma page Facebook. Il y en avait 4 et ils sont tous partis. Mais rassurez-vous, j’en referai. on m’a également demandé des pochettes et des ceintures. mais ça ne sera pas avant 1 ou 2 mois, le temps de faire imprimer les motifs et qu’on me les livre.

IMG_8477

 

 

Mon nouveau présentoir à boucles d’oreilles.

IMG_8483

 

Les fleurs Tsumami en crêpe japonais réalisées à la main par- mes soins. (Oui, je le précise car on m’a sorti que mes fleurs étaient réalisées par des machines ou encore  à la chaîne!)

Je suis d’ailleurs choquée du nombre grandissant de personnes qui ne comprennent pas que les jeunes créateurs présents à Japan expo, ne vendaient que des créations qu’ils avaient fabriqués eux-même. Beaucoup pensaient que nous étions des revendeurs. Un coup dur, car peu de personnes ont su apprécier le côté fait-main , authentique et pièce unique. Un grand merci donc à mes clients, qui ont le goût et l’oeil pour l’authenticité et le fait-main made in France et qui ont su apprécier mes créations.

IMG_8479

 

IMG_8480

 

 

Un magnifique défilé aperçu en coup de vent

IMG_8520

 

 

IMG_8514

 

 

IMG_8504

 

 

IMG_8503

IMG_8498

 

 

et pour finir 2 magnifiques oeuvres à l’encre de Chine

IMG_8529

 

 

IMG_8530

 

 

 

Les boutiques en ligne ont été remises à jours et les soldes continuent sur ALM et Dawanda. N’hésitez pas à y faire un tour. En seulement 24h après mon retour de Paris, 5 personnes y ont déjà trouvé leur bonheur! C’est par ici

 

 

 

Tagged , , , , , , ,

Le Grand Rendez-vous des Créatrices approche et les créations s’entassent dans la penderie…

Et oui petite piqure de rappel: le grand rendez-vous des créatrices c’est ce samedi 13 octobre au palais des congrès de Montreuil, de 9h  à 20h et l’entrée est gratuite.

C’est un salon créateurs qui inclue mode, bijoux, accessoires et décoration. Il y en a pour les petits et les grands. L’occasion également pour commencer à penser aux cadeaux de Noël en avance.

 

Du côté créations par Yinco Hime, voici quelques exemples de ce que vous trouver en exclusivité pour le salon:

 

  • Une veste courte à la fois inspirée par les capes de début de la fin du 19ème siècle et des kimonos. Elle est en laine chinée.
    VENDUE

 

  • Et la version en coton blanc.
  • Disponible ici

 

 

 

  • T-shirt 100% jersey de viscose tout doux et fluide. Il est très agréable à porter et laisse la peau respirer.
    Disponible ici

 

 

 

 

 

  • La petite jupe en velours noir à taille haute et son côté hyper féminin pour mettre votre taille et vos hanches en valeur.
    VENDUE

 

 

 

 

  • Boléro en velours et dentelle d’après un modèle de la fin du 19ème siècle:
  • VENDU

 

 

 

  • Boléro en velours manches longues et grande attache brandebourg:
    VENDU

 

 

 

  • Boléro court en soie sauvage:
    VENDU

 

 

 

  • T-shirt tout chaud et tout doux pour le cocooning à la maison ou la sortie par temps venteux.
    VENDU

 

 

 

 

 

 

 

  • Une nouvelle version du collier Poulpe mécanique:
    VENDU

 

Enregistrer

Tagged , , , ,

Yinco Hime s’invite chez La Comète Rose

Retrouvez dès à présent les ceintures Obi et Fleurs Tsuami dans la boutique créateurs La Comète Rose, 9 rue St Jame, 33000 Bordeaux.

Valérie se fera une joie de vous accueillir et de vous conseiller dans une ambiance 100% girly et pétillante.

Et voici le lien vers la page Facebook de la boutique ici.

Retour de Japan Expo, le bilan et les mises à jour sur les boutiques en ligne

Me voici rentrée de Japan Expo, fourbue, cassée de partout mais bien heureuse de ces 4 jours qui étaient, il faut bien l’avouer très éprouvants. Merci à celles et ceux qui sont venus me voir et aux personnes géniales rencontrées sur place.
J’ai enfin terminé les mises à jours des sites de vente. Il y a eu beaucoup d’articles à retirer et autant de nouveautés à mettre en ligne.
Vous pouvez les retrouver sur ces plateformes:

ALM  ma boutique en ligne principale, où vous retrouverez l’intégralité de mes créations dans toutes les catégories.

Fée-Main création

et DaWanda
Un petit mot concernant Dawanda. Je ne posterai plus beaucoup de nouveauté sur cette boutique. Je pensais la fermer  en raison du trop grand nombre de boutiques Made In China, de revendeurs (sachant qu’il s’agit avant tout d’une plateforme qui souhaitait au départ prôner le fait-main) et du mauvais comportement de la plupart des acheteurs de cette plateforme. Il y a trop de commandes impayées, de personnes peu scrupuleuses qui se croient tout permis. Je suis désolée pour les charmantes clientes qui avaient l’habitude de commander sur Dawanda, mais à cause de ces personnes, je dois sévir.

Après une longue discussion avec la directrice du département mode de Dawanda, qui est d’ailleurs charmante et qui souhaite faire bouger les choses, je laisserai finalement la boutique ouverte. Il y aura essentiellement des articles en promotion, ainsi que quelques bijoux et accessoires. Je laisse donc une seconde chance à l’équipe de Dawanda qui est motivée pour remettre un peu d’ordre dans la pagaille qu’est actuellement la plateforme.

 

 

Pour conclure, voici quelques photos du stand à Japan Expo:

 

Les accessoires pour cheveux.

 

Un nouveau système de présentation pour les fleurs Tsumami qui a, ma foi, fait sensation.

 

Les bijoux

 

Marine, la créatrice de Ma Tasse de Thé, en train de faire un peu de rangement sur le portant géant

 

 

 

 

Tagged , , , , , , , , ,