Posted by Yinco

Bientôt, un nouveau site web

Vous aurez remarqué que je ne suis plus vraiment active ici et pour cause, je suis en train de réfléchir à un nouveau design pour le site et une présentation complètement différente de mon travail.

En attendant la nouvelle version du site, vous pouvez me suivre sur

Instagram: @yincocreation

Facebook: @YincoCreation

et Twitter: @YincoCreation

 

Retrouvez mes créations sur Etsy
et Un Grand Marché (pour les francophones)

à très bientôt!

Tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Yinco se lance dans la broderie sashiko

Sahiko? Quesako?

Sashiko, 刺し子, signifie « petits points piquées ».

Les premières traces de broderie sashiko datent du VIème siècle.
A l’origine, cette technique servait à réparer ou renforcer les vêtements de travail usés des pêcheurs et des agriculteurs. Les dessins étaient conçus pour économiser au maximum le fil (car très cher), d’où des formes géométriques simples et droites
ressemblant plus à un point de reprise.

Avec le temps le sashiko s’oriente vers une broderie plus décorative avec des motifs d’origine chinoise à base de lignes horizontales, verticales, diagonales, carreaux et losanges, donnant naissance à une esthétique raffinée, les formes se diversifiant notamment pendant la période Edo au Japon. Le sashiko devint alors une broderie principalement décorative avec un évolution vers des motifs plus complexes et décoratifs spécifiques à chaque famille ou « clan »(kamon) qui reprennent par exemple des motifs de la nature (feuille de chanvre) ou de la vie quotidienne (tressage), des symboles « porte-bonheurs »  (carapace de tortue symbole de longévité) ou encore liés aux croyances religieuses (7 divinités du bonheur dans le bouddhisme).

Aujourd’hui le sashiko est devenu une broderie très décorative utilisée partout dans la maison : rideaux, sacs, vêtements, nappes, coussin, trousse, etc… ou encore pour renforcer les vêtements de judo, kendo.

Technique et matériaux
Le sashiko se coud en points avant « de la taille d’un grain de riz » avec un fil blanc épais sur un tissu indigo de fibres végétales (lin, chanvre, glycine). Le coton apparaît plus récemment et son utilisation ne se démocratise qu’à la fin du 19ème siècle.

Si au Japon on préfère perpétuer la tradition du fil blanc sur un tissu indigo, en Europe et aux Etats-Unis, on se permet plus de libertés, notamment en utilisant des fils et des tissus de différentes couleurs ou des motifs plus libres et plus figuratifs.

Le sashiko par Yinco

Après avoir perfectionné ma technique durant un an, je vous propose aujourd’hui des créations uniques en sashiko, s’écartant parfois des traditions, aussi-bien pour la décoration intérieure qu’en accessoires de mode.
Mes broderies se déclinent en housses de coussin, napperon, ceinture obi, tableau brodé, pochette, sac, pochettes parfumées et bientôt, snood.

Vous pouvez retrouver mes créations sur mon shop #etsy

et #ungrandmarché

Tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Retrouvez Yinco sur Instagram

Vous pouvez désormais suivre mes créations et publications sur Instagram avec le nom de compte @yincocreation

Tagged , , , , , , ,

Des fleurs dans les cheveux

Avec les transferts de boutiques, je n’ai pas eu beaucoup de temps pour m’occuper du blog. J’espère pouvoir me rattraper d’ici peu.
Commençons d’abord par les accessoires de cheveux. J’ai décidé de tester un nouveau type de pique à chignon et les fleurs montées sur barrette. J’espère que vos aimerez mes propositions.

 

Pic à chignon argenté, surmonté d’une fleur Tsumami en crêpe de rayonne, agrémentée d’une perle cloisonnée et d’un pompon imitation soie.

 

Pique à chignon, fleur Tsumami en crêpe hitokoshi blanc, d’une perle cloisonnée et d’un pompon imitation soie.

 

 

Pique à chignon en laiton doré avec perles à facettes en onyx, perles en laiton doré et pompon imitation soie. VENDU

 

Baguette à cheveux en bois noir, estampe plaqué argent et goutte en verre. VENDUE

 

Pique à chignon argenté, fleur Tsumami en crêpe chirimen noir, perles en onyx, estampe plaqué argent et pompon imitation soie. VENDUE

 

Barrette couleur bronze surmontée d’une fleur en crêpe hitokoshi blanc et vert wasabi, perle de jade blanc.

 


Barrette fleur Tsumami en crêpe de polyester noir et crêpe hitokoshi blanc, perle en onyx.

 

 

Pique à chignon en laiton doré, fleur Tsumami en crêpe de polyester turquoise, perles de lapis lazuli et perles en laiton doré.

Les créations encore disponibles sont trouvables sur ma boutique Etsy.

Tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Soldes, au revoir ALM et Bonjour Etsy

Comme certains d’entre vous le savent, les plateformes de vente ALM et ALMe fermeront définitivement le 31 Août. Cela me rends très triste car j’y vends mes créations depuis plus de 7 ans et j’aimais beaucoup la communauté qui s’y était formée. C’était également la meilleure plateforme de vente mettant en valeur le Made in France.

Pour terminer en beauté sur ALM, vous pouvez profiter des Soldes jusqu’au 4 Août dans ma boutique Yinco et bénéficier de réductions entre 15% et 60%.
https://www.alittlemarket.com/boutique/yinco_hime-7911.html


Sur ALMe, la mercerie en ligne propose 10% sur tout le matériel créatif et 20% sur les bijoux.

https://www.alittlemercerie.com/boutique/creativement_votre-7911.html


Vous pouvez déjà retrouver une grande partie de mes créations (Yinco)  et de la mercerie (Créativement-vôtre) sur Etsy, mais il faudra attendre le 1er Août pour que le stock soit entièrement transféré.

La boutique de créations sur Etsy:  https://www.etsy.com/fr/shop/yinco
La mercerie Etsy:  https://www.etsy.com/fr/shop/CreativementVotre

Au plaisir de vous retrouver!

Tagged , , , , , , , , , , ,

Des trousses et des pochettes, la suite

Restons toujours dans les trousses, pochettes, housses et porte-monnaies, mais partons cette fois-ci du côté des séries TV, jeux vidéos et dessins animés. Laissons parler les fans et les geeks que nous sommes;)

 

 

Commençons avec Alice et Totoro.

 


Attention, il s’agit des derniers exemplaires et comme le tissu n’existe plus, je ne pourrai plus en refaire.

 

Plongeons à travers le temps et l’espace à bord du TARDIS pour rejoindre Dr Who.

 

 

Ou tomber sur un Dalek.

Faisons un crochet dans l’univers de GoT, il s’agit du dernier exemplaire disponible, le tissu n’étant plus distribué.

Et pour terminer, baladons nous un peu  avec notre compagnon cube. Et n’oubliez pas: The cake is a lie!

 

Ces créations sont disponibles comme toujours dans mes boutiques Etsy et ALM.

Enregistrer

Tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Des trousses et des pochettes!

L’arrivée du printemps m’a insufflé un sacré coup e fouet et d’inspiration. J’ai enfin osé utiliser les tissus que j’ai rapporté du Japon, par petits coupons, histoire de ne pas me retrouver à court de stock trop rapidement . J’ai donc réalisé une profusion de pochettes, étuis et porte-monnaies dans ces nouveaux tissus.

J’espère que vous les aimerez 🙂

Commençons avec du kawaï, des shibas, des chats, des youkaï et des poulpes tous mignons.

 

 

 

 

 

Et terminons avec du traditionnel.

 

 

 

Toutes mes créations sont disponibles comme d’habitude dans mes shop ALM et Etsy.

Dans le prochain article, il sera encore question de trousses et pochettes, mais cette fois-ci elles s’adresseront plutôt aux fans de séries et de dessins animés 😉

Enregistrer

Tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Les ceintures obi d’avril, part 2

Et voici la seconde partie des ceintures obi tout juste sorties de l’atelier.

Ces modèles sont plus colorés, parfaits pour célébrer le printemps 😉

 

 


Ces ceintures sont disponibles dans mes boutiques Etsy et ALM.

Enregistrer

Tagged , , , , , , , , , , , ,

Les ceintures obi d’avril 2017, part 1

Voici la dernière fournée de ceintures obi sorties de l’atelier.

Cette fois-ci, honneur au blanc de mariage et une ode au printemps 🙂

 

 

 

 

 

 

 

Comme toujours, elles sont disponibles dans mes boutiques Etsy et ALM

Tagged , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Souvenirs du Japon 2, tax-free, cosmétiques et grignotages

Dans un précédent article, je vous ai parlé de tissu, de stickers, de papier origami et d’autres souvenirs.

Il sera donc question ici du reste du butin; à savoir, le grignottage et les cosmétiques dans les parapharmacies tax-free.

Pour profiter du tax-free, il suffit d’acheter plus de 3500 ou 5000yen dans un magasin qui le pratique et de présenter son passeport à la caisse. On vous fera payer le montant de vos achats directement taxes déduites. On vous fera ensuite signer un papier qui sera agrafé sur le passeport avec un tampon. Il faudra remettre votre passeport à l’aéroport à la douane, avant le passage au service d’immigration qui vérifiera le montant total de vos achats (il ne faut pas que cela dépasse 45 000yen). En règle général, le montant n’est jamais vérifié et la douane se contente d’arracher les tickets.

Il est quasiment impossible de ne pas croiser une parapharmacie tax-free lorsque l’on va dans un grande ou moyenne ville au Japon. Beaucoup de grosses enseignes et de parapharmacies pratiquent le duty-free/taxfree.
Il faut savoir que les touristes chinois en sont particulièrement friands et n’hésitent pas dépenser des fortunes en cosmétiques, grignottages et médicaments en tout genre. Il faut dire que les parapharmacies ou drugstore vendent absolument tout: de la brosse à dent aux kit-kat thé vert, des ciseaux à manucure aux patchs chauffants ou refroississants, du maquillage à l’ibuprofène ou au paracétamol, en passant par l’obligatoire masque en papier que l’on porte lorsqu’on est malade. Il est d’ailleurs très fréquent de croiser des gens portant ces masques, car au Japon, on garde ses microbes pour soi et c’est très bien ainsi. Par contre, il n’est pas bien vu de se moucher en public, même discrètement. Il vaut mieux renifler, même bruyamment, cela ne dérange personne et attendre de trouver des toilettes (pas de panique, il y en a absolument partout) pour s’enfermer et se moucher.

 

Voici donc un petit aperçu de mes trouvailles. Vous remarquerez qu’il y a beaucoup de produits pour les pieds, ce qui s’explique par les marches quotidiennes de 15 à 20km. Il faut donc de bonnes semelles intérieures pour ajouter un peu de moelleux aux chaussures de ville.
Je porte quotidiennement des jikatabi de la marque Assaboots depuis maintenant 9 ans. Une paire, me tient en général 1 an. Ce sont des chaussures japonaises en tissu et semelle caoutchouc, dont le gros orteil est séparé des autres. C’est très confortable, comme des chaussons, et cela offre un meilleur équilibre et une grande liberté des pieds et orteils. Les tireurs de pousse pousse portent une version avec une bulle d’air dans la semelle extérieure (un peu comme les nike air), pour plus de rebond. Les ouvriers portent des jikatabi coquées lorsqu’ils sont sur les échafaudages, pour un meilleur équilibre. Par contre, vous trouverez très peu de japonais portant des jikatabi au quotidien, en dehors de quelques jeunes branchés ou un peu arty.

Les semelles de jikatabi sont de la marque Sou-sou, jikatabi 100% made in Kyoto, ce qui explique les prix assez élevés des chaussures, par rapport aux magasins qui importent des modèles fabriqués en Chine. Mais la qualité n’a absolument rien à voir. Pour ceux qui ne lisent pas le japonais, voici le shop US. Sou-sou propose également des vêtements, des chaussettes tabi et du linge de maison. C’est d’ailleurs le seul magasin, avec une échoppe à Asakusa et une boutique à Osaka, où j’ai pu trouver des jikatabi. Il existe également à Tokyo Shibuya: Mannen-ya, boutique d’habillement pour les ouvriers, très prisée par les touristes et les jeunes branchés/arty. Par contre vous ne trouverez aucune jikatabi en dessous de la pointure 40 (taille 25 au Japon).

DSC01949Continuons le tour du lot: il y a également des patchs rafraichissants pour les pieds avec différentes senteurs. C’est très salvateur après une journée de randonnée en montagne. Appliquez les après la douche et gardez toute la soirée dans le canapé ou toute la nuit dans le lit et vos pieds seront d’attaque pour une nouvelle journée de randonnée.

On notera également les petits patchs ronds chauffants du Dr Roihi-Tsubokö (que les touristes chinois s’arrachent), à appliquer sur des points spécifiques (explications au dos du paquet) en fonction de l’endroit où vous avez mal/où vous êtes bloqué. Ces patchs ont réussit à me débloquer mes omoplates, complètement pincées à cause du sac en bandoulière et des matelas trop durs. J’en ai mis tous les jours et la différence avec et sans est vraiment notable.

Au milieu se trouvent des produits cosmétiques d’une marque populaire parmi les japonaises: Yojiya, encore une fois, du made in Kyoto. On trouve cette marque uniquement à Kyoto et ses environs, ainsi qu’aux aéroports d’Haneda et de Narita.  Cette marque qui date de 1920, propose un large choix de papiers matifiants, simple ou parfumé, avec différentes propriétés, vous savez ces carrées de papier de soie pour absorber le sébum. Au Japon, on se doit toujours d’avoir un teint pâle et frais en toute circonstance. La peau brillante ou la transpiration sont très mal vus. Les femmes ont donc toujours du papier matifiant, du déodorant et une petite serviette éponge dans leur sac à main. Les hommes ont parfois une petite serviette éponge ou un mouchoir en tissu sur eux. D’autres produits cosmétique contiennent de la poudre de riz, du yuzu (citron japonais), de la papaye, du chanvre, ou autres actifs naturels exotiques selon les besoins, toujours pour hydrater, tout en matifiant la peau.


DSC01950Mais qu’est-ce que ceci? Il s’agit d’un masque blanchissant à l’effigie de Lady Oscar. Et oui, Lady Oscar reste très, très populaire au Japon, autant que Marie-Antoinette et le Roccoco si on en croit les affiches pour la comédie musicale Versaille no Bara (la Rose de Versailles) qui tourne depuis plus de 10 ans. Au Japon, être bronzé fait très mauvais genre (connaissez vous la mode des Ganguro dans la seconde moitié des années 90 jusqu’aux années 2000?). Il n’est pas rare de voir des femmes de 40/50ans porter des casquettes à très longue visière au moindre rayon de soleil, de peur de bronzer ne serait-ce que d’un demi-ton. Sinon on voit également beaucoup de femmes brandissant parapluie ou ombrelle.

 

 

DSC01947Après les plaisirs de la peau, passons aux plaisirs du ventre et parlons du grignotage. Vous trouverez aisément plein de produits à grignoter partout, que ce soit en supérette, en boutique souvenir, en parapharmacie ou en grand-magasin. Le plus intéressant pour tester un maximum de choses sans trop se ruiner, c’est encore et toujours le DAISO 100yen shop à Harajuku ou les Don Quijotte, une sorte de grand bazar sur 6 étages mélangeant grignotage, électronique, vêtements, sacs, déguisement, sex shop et produits de luxe. Sinon, pour les bonbons et les mochis frais, vous en trouverez de bonne qualité au 7/eleven ou au Lawson.
Ici pêle-mêle: de la préparation pour curry en tablette (j’en achète depuis des années en super marché asiatique), un assortiment de bonbons, gateaux et autres gourmandises au thé vert (je raffole du thé matcha), des pocky (équivalent de notre mikado) Fran (pour femme) et men (pour homme), de la soupe miso en sachet, du thé matcha latte en stick, des prunes marinées et du potage au maïs.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,